colorectal Peut-cancer métastatique Soyez Page 2 sur 3…

La chimiothérapie systémique

La chimiothérapie néoadjuvante

Jusqu’a 20% à 30% des patients with the foie limited CCRM may Avoir une maladie potentiellement au résécable instant de la présentation initiale. Toutefois, en raison d’Une forte proportion De patients éprouvent la récurrence de their maladie Soit in the foie ous systémique, la chimiothérapie was intégrée Dans les soins à l’avance versez Améliorer le Bénéfice potentiel de la chirurgie.

L’Organisation européenne pour la Recherche et le Traitement du cancer (EORTC) randomisée de la phase III 40983 de l’utilisation d’Une Enquête de la chimiothérapie FOLFOX4 périopératoire chez les patients presentant JUSQU’A Quatre métastases hépatiques résécables. Dans this study, les patients were randomisés à la chirurgie Seule ous To receive 6 cycles de FOLFOX4 avant la chirurgie et 6 cycles de FOLFOX4 après la chirurgie [33]. Le Taux de Réponse globale de 43% Était Chez les patients Recevant juin Chimiothérapie. A noter, la chirurgie was réalisée Dans 83% des patients randomisés avec choix à la Chimiothérapie ET Chez 84% des patients randomisés à La chirurgie Seule, fournissant des Preuves Que l’utilisation de la chimiothérapie initiale ne compromet pas la capacity des patients par Subir juin résection chirurgicale. Alors Qu’il y Avait non risqué accru de complications post-opératoires chez les patients Recevant juin néoadjuvante chimiothérapie, bureaux Evenements ÉTAIENT réversibles et non associés à non osée de mortalité accru. When L’Ensemble du Groupe de patients randomisés a Considéré d’été, juin augmentation de 7,3% de la survie sans progression (PFS) à 3 ans was OBSERVEE chez les patients Recevant chimiothérapie juin, bien Que this différence n’à pas reached la signification statistique. Cependant, DANS LE Groupe des patients Ayant Subi juin résection chirurgicale, juin improvement significative de 9,2% en 3 ans PFS a été, en effet, observer.

La chimiothérapie néoadjuvante can be to a Associée disparition complète de CERTAINES ous de Toutes Les métastases hépatiques sur des études d’imagerie (environ 18% des tumeurs disparaîtra Complètement). [35] response is complète pathologique à Associée non Taux Élève de guérison à longue terme après résection chirurgicale (survie à 5 ans de 79%). [36] il existe UNE Controverse quants choix à la nécéssité de réséquer patients Avec des reponses radiographiques complètes, verser la guérison à get longue terme. Jusqu’a 70% des sites de CES de response radiographique complète are à la response associés ous de l’ECHEC de se reproduire-sur les sites de CES anatomopathologique complète. [36,37] Les 30% Restants des patients are à osée de récidive de la maladie, si la résection is pas éffectuée. AINSI, la thérapie curative devrait INCLURE la résection de CES régions, bien that the risk potentiel de récidive de la maladie A D’Autres sites doivent also Être Prises en considération.

Thérapie de conversion

La majority des patients présenteront des métastases hépatiques de CRC Qui sont résécable ous non résécable de Manière optimale en fonction de their taille, Le Nombre ous l’emplacement au moment où de l’évaluation initiale. Dans CE cadre, la thérapie de conversion is used chez les patients Sélectionnés de Manière appropriate. L’Objectif principale Consiste à Fait Réaliser la réduction de la maladie métastatique Qui est Suffisante versez permettre juin résection chirurgicale à Réaliser, but pas in the mais d’get juin response complète ous same Maximale.

Adam et ses Collègues en France have eu la grande expérience, plus Dans this domaine à ce jour, et their travail a des informations Fourni sur le rôle IMPORTANTES potentiel de la thérapie de conversion. [38-40] Dans their série originale de 701 patients with des métastases hépatiques résécables initialement, le treatment with juin à base de chimiothérapie d’oxaliplatine conduit à la réduction d’effectif Dans PRESQUE 15% des patients et d’intervention chirurgicale de juin ultérieure. Sur la base de de 5 ans de Suivi après la chirurgie, 22% des patients avaient Aucune preuve de la maladie résiduelle ous récurrente. Après stratification SELON LES RAISONS sous-jacentes résécabilité Initiale, les 5 ans de survie globale (OS) les Taux ÉTAIENT de 60% Pour les patients atteints de tumeurs de grande taille, 49% verser les tumeurs mal Situées, et 34% verser les patients atteints de tumeurs multinodulaires. Dans Une série élargie de 1439 Avec Une gamme de patients, plus grande de la chimiothérapie cytotoxique, le Taux de conversion de 12,5% Était, with a Taux de survie à 5 ans de 33%.

TABLEAU 2

Selectionnez Essais de Rapports de conversion des inopérables métastatiques CRC A la résécables de maladie métastatique

Y at-il juin chimiothérapie cytotoxique régime optimal versez la thérapie de conversion? À ce jour, il y a eu absence juin significatives d’Essais randomisés comparant DIRECTEMENT les plongeurs RÉGIMES de Chimiothérapie Chez les patients presentant juin maladie hépatique limitée. LORs de l’examen de la littérature, il Semble Que les régimes et irinotécan à la base d’oxaliplatine donnent à peu près le same rate of de conversion, de l’ordre de 20% à 30%. Bien Que Folfoxiri Semble conduire à des Taux de conversion, plus Eleves, de l’ordre de 40% à 60%, et la Hausse des résections licensed dentist R0, this régime de treatment is Clairement qu’associé à juin et toxicité s’accumuler Doit Être used Que Dans CERTAINES populations de patients Sélectionnés. Après examen de la récente Institut national du cancer étendu (NCCN) des lignes directrices, several schemes are ACTUELLEMENT recommandés, et ILS comprennent FOLFIRI, FOLFOX, CAPOX et Folfoxiri. [47]

L’instauration de thérapies ciblées Soit with the bevacizumab agent de antiangiogénique ous le récepteur du facteur de Croissance épidermique (EGFR) Inhibiteurs de cetuximab (Erbitux) et panitumumab (Vectibix) a permis d’Improving l ‘efficacité clinique de la chimiothérapie chez les patients atteints de CCRM. En conséquence, les les régimes Combine incorporant des agents de CES were évalués Dans des essais Cliniques versez les patients presentant des métastases hépatiques Limitées.

L’ajout de l’anti-facteur de growth vasculaire endothéliale (VEGF) antibody bevacizumab Soit FOLFOX ous à la capécitabine et l’oxaliplatine (XELOX / CAPOX) vs les régimes de chimiothérapie cytotoxique Seule was étudiée Dans un essai de la phase III randomisée en CCRM avancée. [48] ​​Malheureusement, il N’y Avait Qu’une incidence legerement plus de élévée de résection R0 chirurgicale with bevacizumab (8,4%) vs chimiothérapie Seule (6,1%).

L’anti-EGFR cetuximab et panitumumab anticorps were approuvés verser utilisation juin Chez les patients atteints de CCRM. [49] Des études ultérieures Ont MONTRE Qué CES agents ne are Actifs Que chez les de types sauvage patients atteints KRAS tumeurs. KRAS mutations les se produisent Dans un maximum non de 30% à 40% des patients atteints de CRC, et ILS impliquent habituellement le codon 12 ou 13. D’une Manière générale, KRAS mutations conduisent à juin résistance à UNE thérapie par anticorps. Cependant, des études Récentes have suggested that the mutation G13D Dans le codon 13 may Encore permettre La SENSIBILITE Au traitemet nominale des anticorps anti-EGFR, en Frappant Contraste Avec Des mutations Dans le codon 12.

Des analyses rétrospectives des essais Cliniques en CCRM Ontario Fourni des informations sur le rôle potentiel du cetuximab in the treatment de la maladie du foie limitée. Dans un essai de la phase II de FOLFOX plus cetuximab, 37 des 43 patients inscrits avaient juin Atteinte du foie, et Dans 17 de CES patients, le foie is le seul site de de la maladie métastatique. [50] Une response objectif un OBSERVEE was Dans 34 des 37 patients; 10 de CES patients en Ontario Subi juin résection chirurgicale de their métastases, y COMPRIS 8 patients presentant des métastases hépatiques. Dans Une série de 151 patients inopérables foie CCRM métastases à la chimiothérapie réfractaire systémique, l’ajout de cetuximab à la chimiothérapie combinée GESPUB 27 patients de subir juin résection chirurgicale, et of this groupe, 25 en Ontario Subi juin hépatectomie potentiellement curative. [51] Fait A noter, CE groupe comprenait la majority des patients Qui were considérées Comme la maladie d’ayant Soit techniquement résécable ous marginalement résécables. En outré, l’incorporation de cetuximab à la chimiothérapie a Confere avantage non clinique significatif, with la médiane de survie sans progression (PFS) et OS de 13 et 20 mois, respectively.

Several essais de phases uniques de soutiens-gorge II have Etudie la combinaison de cetuximab with Soit des régimes irinotécan ous à la base d’oxaliplatine. Min et al have Rapporté non rate of response radiologique de 39%, par FOLFIRI Series with 30% des patients plus cetuximab en mesure de subir juin résection de their métastases hépatiques. [52] À peu près les Mêmes Résultats were with OBSERVE la combinaison de FOLFOX et cétuximab, Ce Qui a abouti à l’ONU rate of R0 de résection 29% [53].

Nations unies essai de 114 patients presentant des métastases hépatiques résécables Limitées initialement non patients randomisés versent receive le cétuximab en association with FOLFOX6 Soit OÜ FOLFIRI. R0 rate of 38% et 30% de résection were OBSERVE, respectively, with a rate of R0 de résection globale de 34%. [56] Dans Une analyse rétrospective de la response en fonction de KRAS Avec statut Les Deux bras de l’study combinée, le rate of response clinique chez les de types sauvage patients atteints KRAS un été de 70% par rapport à 41% versez Ceux qui have mutant KRAS. This study fournit juin additional evidence de la forte association between the rate of response Élève de la tumeur et Une augmentation du Taux de métastasectomie du foie.

PRIME (instance de première Ran-domisées panitumumab en association la with la chimiothérapie du cancer colorectal métastatique verser DETERMINER l ‘efficacité) was designed verser EVALUER l’ efficacité et la sécurité du panitumumab plus FOLFOX4 vs FOLFOX4 seul Comme treatment initial versez CCRM. L’ajout du panitumumab à la chimiothérapie FOLFOX4 un Amélioré de Manière significative le response rate of global (57% vs 48%; P = .02) Et la SSP médiane chez les de types sauvage patients atteints KRAS (tumeurs vs 9,6 8,0 VEVAK; P = 0,01), Ce Qui se translated by a une augmentation non significative de la survie globale médiane de 19,7 Ë 23,9 mois.

En Termes de résection chirurgicale, métastasectomie d’emplacement non was tentée Dans 10,5% des patients Traités with the treatment d’association par opposition à 9,4% des par chimiothérapie Seule des patients. Toutefois, le Taux de résection R0 Était ainsi Élevé Chez Les patients atteints de Type sauvage KRAS les Tumeurs Et Les maladies du foie limitée (28% vs 18%) Qui were Series with panitumumab plus FOLFOX4. Au moment où de l’analyse la plus de récente, OS médiane n’à pas was reached chez les patients Ayant Subi juin résection R0 du foie, contrairement à système d’exploitation non médiane de 23,6 mois chez Ceux qui ÉTAIENT incapables de subir juin résection chirurgicale complète. [57]

RELATED POSTS

Laisser un commentaire